airbus A400M lyon

L’armée déploie un avion à Lyon pour évacuer les patients atteints du covid-19

La première fois que cet appareil a survolé le ciel de Lyon, c’était dans des circonstances plus joyeuses, à l’occasion de son vol inaugural en 2015. Cette fois, l’A400M de la 61e escadrille de transport a été mis à disposition pour aider à évacuer les malades du covid-19.

L’armée au secours de la population

C’est en fin de matinée du mercredi que cet appareil appartenant à la 61e escadrille de transport située à Évreux a atterri sur le tarmac de l’aéroport de Lyon. I’ A400M a été affrété dans le cadre de l’opération Résilience. Avant la descente de l’avion, la police était déjà sur place avec les ambulances du SAMU et du SMUR qui transportait 4 malades contaminés par le virus.

Une fois que l’avion s’est positionné et a ouvert sa rampe, les malades ont été installés avec l’aide du personnel sanitaire et des militaires. Ces patients, qui ont été pris en charge dans les hôpitaux de la région d’Auvergne, seront transportés à Nantes où ils bénéficieront de meilleurs soins.

Cette opération pourrait certainement se reproduire encore dans le cadre de la lutte contre cette deuxième vague de Covid-19. 729 patients atteints de cette terrible maladie ont déjà été pris en charge dans les HCL ce mardi.

L’A400M de l’armée est un gros porteur qui, en temps normal, peut transporter 116 personnes, deux hélicoptères ou 6 Land Rover. Également équipé d’un impressionnant dispositif d’évacuation sanitaire, il peut aussi transporter jusqu’à 6 patients en réanimation

Ce ne serait pas la première fois que l’armée intervient pour aider la population dans la lutte contre la pandémie. Lors de la première crise, c’est un Airbus A330 Phénix de l’armée qui avait effectué 6 missions d’évacuation des patients en Allemagne et vers d’autres centres de santé de l’Hexagone.

En avril, la patrouille acrobatique de l’armée de l’air a également effectué quelques opérations de soutien au personnel médical. Les Thunderbirds de l’armée avaient survolé quelques hôpitaux pour manifester le soutien de la nation au personnel de la santé qui se retrouve en première ligne face à cette terrible maladie. Le message s’adressait également à tous les patients du Covid-19 et à tous les Français en général. Des hôpitaux militaires qui représentent 1 % du dispositif médical du pays avaient également été mis à contribution pour aider la population. Il est à noter que la France connaît une nouvelle vague de recrudescence du coronavirus. Depuis le début de la pandémie, la France a enregistré environ 1 600 000 malades, dont 39 000 décès.

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email