église orthodoxe lyon

Le prêtre orthodoxe attaqué à Lyon est sorti du coma

Nikolas Kakavelakis, un prêtre grec orthodoxe qui a été gravement blessé lors d’une fusillade samedi, est sorti du coma, selon les médias français.

« Il est sorti du coma … et a recommencé à parler aujourd’hui. Il arrive à bouger un peu mais il a beaucoup de douleurs »,

a déclaré Georges Vassilakis, le directeur régional de la Métropole grecque orthodoxe de France, au Parisien le 4 novembre.

Le résumé des faits

Le prêtre a été attaqué avec un fusil à canon scié l’après-midi du 31 octobre alors qu’il fermait l’église de l’Annonciation à Lyon. Bien qu’il soit sorti d’un coma médicalement induit, Kakavelakis pourrait encore avoir besoin d’une opération, ont déclaré les dirigeants orthodoxes locaux. Il a toujours de graves blessures dues à des tirs dans la poitrine et l’abdomen.

Le prêtre de 52 ans devrait bientôt rentrer en Grèce. Il est à la paroisse de Lyon depuis 2012.

La police traite l’incident comme une tentative de meurtre, le tireur étant toujours en fuite.

Un suspect correspondant à la description donnée par les témoins a été placé en détention samedi soir, mais il n’avait pas d’arme. Il a été libéré le 1er novembre, car il n’y avait aucune preuve le reliant à l’attaque.

Le quotidien français Le Monde a rapporté que la police se concentre sur les motifs personnels de l’attentat, et que le terrorisme islamiste est peu probable. Mais les autorités ne savent toujours pas qui a tiré sur le prêtre et pourquoi.

« Nous prions pour son rétablissement rapide et condamnons sans équivoque toute forme de violence »,

a déclaré la métropole grecque orthodoxe de France, un diocèse du patriarcat œcuménique de Constantinople.

La fusillade a eu lieu quelques jours après que trois personnes aient été poignardées à mort dans la basilique de Notre-Dame de l’Assomption à Nice. Les victimes de cette attaque sont Simone Barreto Silva, 44 ans, mère de trois enfants, Nadine Devillers, 60 ans, et Vincent Loques, sacristain de l’église, 55 ans, père de deux enfants.

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email