lyon-agenda-18-19-juin-2022

Que faire à Lyon ce week-end du 18 et 19 juin ?

Malgré l’alerte canicule et les fortes chaleurs qui se maintiendront tout au long du week-end, cela n’empêchera pas les plus téméraires de sortir et s’adonner à quelques activités culturelles. Voici quelques activités sélectionnées pour les samedi 18 et dimanche 19 juin 2022.

Les activités gratuites

  • Danse en amateur et répertoire, le 18 juin à La Maison de la Danse : En collaboration avec le Centre national de la danse, la Maison de la Danse accueille 160 amateurs passionnés venus de toute la France, pour faire redécouvrir des extraits de grandes œuvres de l’histoire de la danse.
  • Journées européennes de l’archéologie, les 18 et 19 juin au Musée Lugdunum : Le Village de l’archéologie s’installe pour la 7e année au cœur de Lugdunum – Musée et théâtres romains. Passionnés ou simples curieux, tous les acteurs de l’archéologie se mobilisent afin de vous faire découvrir les secrets de la discipline. Jeux, ateliers et manipulations vous attendent au cœur du musée !
  • BMX Street Station, les 17-18 et 19 juin dans les street park de Lyon : Pour la 11ème édition de l’événement, après plus de 2 ans d’absence, le BMX Street Station est de retour pour une édition exceptionnelle. Entre figures spectaculaires et déambulation dans Lyon, la manifestation s’annonce comme le plus grand rassemblement de BMXers en Europe.
  • L’Estive, le 19 juin sur la Place de La Croix-Rousse : Une quarantaine de créateurs locaux exposent leur savoir-faire en bijouterie, mode, céramique, design-déco et arts plastiques…en séries limitées et éditions originales.

Les activités payantes

  • Mahler, Résurrection, 16 et 18 juin à l’Auditorium de Lyon : Mahler avait 28 ans lorsqu’il commença sa Symphonie «Résurrection», 34 lorsqu’il y mit le point final. Il fallait bien ce temps pour composer une partition aussi gigantesque, qui part de grandioses funérailles et traverse divers épisodes de la vie terrestre pour mener l’auditeur sur le chemin de la résurrection.
  • Un tramway nommé désir / La chatte sur un toit brûlant, du 9 au 19 juin au Théâtre des Clochards Célestes : Après avoir présenté trois pièces d’Harold Pinter en 2019 aux Clochards Célestes, la compagnie Sagittarius A* Théâtre revient avec un diptyque autour de deux pièces de Tennessee Williams : La chatte sur un toit brûlant et Un tramway nommé désir.

A propos de l'auteur

Passionné d'histoire, la ville de Lyon me fascine à la fois pour son patrimoine exceptionnel mais aussi par son atmosphère si unique qui règne dans ses différents quartiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.