helpy lyon

Helpy : un jeu qui révolutionne les rapports entre aidants et malades

Dans le monde de l’assistance médicale, les rapports entre aidants et malades sont, la plupart du temps, un peu tendus. Loin d’être imputable aux aidants, ce constat relève essentiellement de l’environnement que partagent les deux parties. En vue d’améliorer cet environnement et de le rendre plus souple, un jeu vidéo du nom de Helpy est en cours de développement. La conception de ce jeu repose sur une création de lien entre aidants et malades d’Alzheimer.

Contexte d’élaboration du projet de jeu vidéo Helpy

Le projet de jeu vidéo Helpy est parti d’une idée émise par une aidante du nom de Stéphanie Herrbach qui s’occupait de sa mère atteinte d’Alzheimer. L’objectif de celle-ci était de rendre plus vivable le quotidien des aidants qui étaient dans son cas. Au fil des nombreuses rencontres qu’elle a eues avec ceux-ci, la jeune femme s’est rendu compte qu’un besoin réel subsistait à ce niveau.

N’étant pas une adepte des jeux vidéo, Stéphanie Herrbach décide de concevoir un projet de jeu qui adaptera les jeux classiques aux malades souffrant de certaines pathologies. Le projet est présenté pour la première fois à l’occasion du « Start up We Lyon Jeux vidéo ». Au cours de l’évènement, trois game designers sont séduits par le projet et proposent à Stéphanie Herrbach d’en développer plutôt une version plus digitale. En à peine trois jours, soit 54 heures, ceux-ci sortent le premier prototype du projet.

Mise en ligne du projet Helpy

Les statistiques ont montré qu’en France, sur 100 % des aidants, 90 % sont des enfants s’occupant d’un parent malade. Le projet sera donc parfaitement profitable quand on sait à quel point les enfants aiment jouer.

Dans cette optique, Stéphanie Herrbach espère pouvoir mettre en ligne la première version du jeu d’ici la fin de l’année 2021 ou au début de celle de 2022. En vue de réunir un certain financement pour achever le jeu, les services de la version mise en ligne seront payants. Ces frais s’élèveront à 990 € hors taxes par an pour les entreprises professionnelles et 9,99 € par mois pour les particuliers.

Ces prix forfaitaires sont compréhensibles quand on sait que cette version et son site internet ont nécessité un financement de 80 000 €. Pour finir en beauté le jeu vidéo, l’équipe aura encore besoin d’environ 300 000 €. C’est pour cela qu’il est prévu le lancement d’un financement participatif.

A propos de l'auteur

Passionné d'histoire, la ville de Lyon me fascine à la fois pour son patrimoine exceptionnel mais aussi par son atmosphère si unique qui règne dans ses différents quartiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.