musee-des-confluences-lyon

Le musée des Confluences à Lyon



Considéré comme un espace pluridisciplinaire, le musée des Confluences en intrigue plus d’un. Ce musée conçu en béton, en verre et en inox est l’une des destinations incontournables lorsque vous visitez Lyon. Imposant de par son architecture, ce musée se veut être une porte ouverte sur le monde puisqu’il traite de la science, de géographie, d’histoire, de la terre et de l’humanité. Vous êtes intéressé par ce musée et pensez y faire une prochaine visite ? Découvrez ici l’essentiel à savoir sur ce joyau. 

Un musée au nom particulier

Le nom de ce musée est quelque peu intrigant lorsqu’on l’entend pour la première fois. On se demande alors ce qui peut bien y être exposé. Ce qu’on ignore, c’est qu’au-delà des objets exposés, le musée doit son nom à son emplacement. En effet, il est situé à la confluence de deux cours d’eau que sont le Rhône et la Saône.

Il faut aussi dire que ce nom donne un indice sur le caractère pluridisciplinaire du musée. On y découvre davantage d’informations sur l’homme, mais aussi sur les animaux. Il s’agit d’un lieu où l’on établit un lien étroit entre les hommes, leurs ancêtres, la terre et les animaux. C’est là que l’utilisation du mot confluence prend en partie son sens. 

Que peut-on voir au musée des Confluences à Lyon ?

Le musée des Confluences à Lyon propose 4 expositions permanentes qu’on peut voir dans 4 salles. Il y a la salle :

  • “origines” ;
  • “espèces”
  • “société” 
  • “éternité”.

Les expositions de la salle “origine” amènent les visiteurs à se poser la question “d’où venons-nous ?”. On peut y voir des squelettes anciens qui rappellent les premiers hommes. La salle “société” met en exergue les hommes sous toutes les coutures, de même que les interactions entre les hommes de tous les continents. La salle “espèce” établit un lien entre l’homme et son environnement naturel. La dernière salle qui est celle de l’ ”éternité” présente l’homme sous divers angles en fonction des civilisations.

Quels sont les services proposés par le musée ?

Dans l’enceinte du musée, vous serez ravi de découvrir un beau restaurant pour prendre un repas avant ou après la visite. Il y a aussi un jardin et une boutique dans laquelle vous pourrez vous procurer tous types de produits artisanaux. Pour ce qui est de la visite dans les différentes salles du musée, elle n’est pas totalement gratuite.

Pour suivre les descriptions, il est mis à la disposition des visiteurs un audio-guide coûtant 1 €. Il y a aussi un guide des collections permanentes du musée qui est facturé à 15 €. Des fascicules en blanc-noir sont également offerts. 

musee des confluences lyon
En haut, sur la passerelle du musée

Quels sont les horaires du musée ?

Le musée des Confluences à Lyon reste fermé tous les lundis. Il en est de même pour les jours fériés et les jours de fête. Le musée reprend ses activités dès le mardi de 11h à 19h et les poursuit jusqu’au vendredi de 11h à 19h également. Le week-end, le musée ouvre ses portes de 10h à 19h.

Lors de vos visites au musée, vous pouvez stationner votre véhicule au parking prévu à cet effet pour 4,5 € (2h). Généralement, il est recommandé d’y venir en tramway ou en bus, pour profiter longtemps des expositions sans se préoccuper du coût de stationnement.

Comment se présente le musée ?

Le musée des Confluences à Lyon a aussi une architecture particulière. Il est composé de trois principaux éléments que sont le socle, le cristal et le Nuage. Le socle qui fait 8700 m² est la partie où sont regroupés les auditoriums et les espaces privatisables. Le cristal est conçu totalement en verre et fait 1900 m². On y trouve une entrée sur le nuage qui pour sa part fait 900 m². C’est là que sont situées les salles d’expositions permanentes et temporaires.

musee-des-confluences
musee-des-confluences

Le coût de construction du musée des Confluences à Lyon : on en parle ?  

Le coût de construction du musée des Confluences à Lyon a fait grincer plusieurs dents. On l’estime à 300 millions d’euros TTC, ce que beaucoup trouvent exagéré. Ce coût quelque peu exorbitant est dû au changement de maître-d’œuvre pendant la construction du musée et à son emplacement.

Étant située en bordure d’eau, la construction a nécessité quelques travaux préalables pour s’assurer de la stabilité du bâtiment. Même si sa construction revient plus chère que prévu (61 millions comme prévision), il demeure un joyau pour Lyon et ses alentours.

Site officiel : https://m.museedesconfluences.fr/fr

A propos de l'auteur

Passionné d'histoire, la ville de Lyon me fascine à la fois pour son patrimoine exceptionnel mais aussi par son atmosphère si unique qui règne dans ses différents quartiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *