histoire-camions-berliet

Histoire des camions Berliet



Disparue depuis plus de 30 ans, Berliet reste l’une des marques mythiques de l’histoire de l’industrie française. C’est en 1899 que le constructeur automobile fondé par Marius Berliet voit le jour à Saint-Priest et Vénissieux.

Marius Berliet, le fondateur de la marque

Si le nom Berliet est surtout connu comme étant un constructeur de camions, la marque a aussi produit des automobiles jusqu’en 1939. Né en 1866, Marius Berliet a construit son premier moteur en 1894 et sa première voiture en 1895 avant de s’installer comme constructeur automobile à Lyon en 1899 et de reprendre l’activité du constructeur lyonnais Audibert & Lavirotte à Montplaisir en 1902.

Le fondateur de la marque a commencé la construction de véhicules équipés de moteur à 4 cylindres avec radiateurs à nid d’abeille et axés sur des cadres en acier. En 1904, une gamme de trois voitures de 22 à 60 ch a été lancée. La locomotive chasse-buffle qui est l’emblème de la marque Berliet a été déposée en 1907 et dans la même année, le premier camion Type L arrive au service des mines. Le lancement du camion Type M d’une charge utile de 3,5 tonnes s’est produit deux ans après. Suite à cela, une large gamme de camions emblématiques faisant la renommée du constructeur automobile a vu le jour.

Berliet dominait le marché des camions jusqu’à son rachat par Renault. Même si la marque a aujourd’hui disparu, les passionnés ne cessent de faire rouler leur Berliet en tout temps.

En savoir plus sur la Fondation Berliet.

La gamme des camions Berliet

Les gammes de camions Berliet GLC, GLR et GLM se distinguent par la conception modulaire et l’utilisation de composants communs à différents types de véhicules. Le Berliet GLR, par exemple, est équipé d’une cabine métallique et d’un moteur 5 cylindres de 120 140 de 7,9L de cylindrée. Fabriqué à plus de 100 000 unités, il a été élu « camion du siècle » et a terminé sa carrière 37 ans après sa présentation au Salon de l’Automobile de Paris en 1949. Les camions Berliet sont nombreux : Berliet GLM 10, Berliet GLM 6, Berliet GLB 5, etc.

Le Berliet GLC 6

Le Berliet GLC 6 a été lancé en 1951. Il a été conçu avec un moteur de 4 cylindres de 6,3 litres de cylindrée. Ce type de camion était principalement utilisé sur de courtes distances.

Le Berliet GLA

Il s’agit d’un camion léger à cabine avancée de 7,75 tonnes de PTC. Le camion Berliet GLA pouvait fonctionner à essence ou Diesel. Il a été réceptionné au service des mines en 1950. Ce type de poids lourds était surtout utilisé par les artisans, les commerçants et les services municipaux.

Le Berliet GLB.19 B 4×4

Trois modèles de Berliet GLB.19.B. 4×4 ayant servi de châssis à des camions-citerne feux de forêt normalisés ont été livrés dans le Morbihan pour les centres de secours d’Auray, de Locminé et de Gourin en 1956. En plus d’être le premier châssis tout-terrain français, le modèle de Gourin était le premier camion-citerne feux de forêt lourd 4×4 à adhérence totale.

Le Berliet GAK 5 et 19

Les Berliet GAK 5 et 19 disposaient de la cabine Relaxe. Ces modèles étaient exposés au Salon de l’Automobile de Paris en 1958 avec le moteur Magic à injection directe.

Le Berliet T100

Ayant vu le jour en 1957, le Berliet T100 figure parmi les camions les plus célèbres de la marque. Considéré comme étant le plus gros camion du monde à l’époque, le Berliet T100 est un véritable mastodonte du désert conçu pour accompagner la recherche pétrolière dans le Sahara. Il dispose de deux filtres au niveau du moteur, dont un filtre intérieur à bain d’huile et un filtre en hauteur.

A propos de l'auteur

Passionné d'histoire, la ville de Lyon me fascine à la fois pour son patrimoine exceptionnel mais aussi par son atmosphère si unique qui règne dans ses différents quartiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *