lyon

Lyon : Lancement prochain du premier accélérateur pour startup du sport business

Le lancement sera fait au Matmut-Stadium de Lyon et permettra de doter la métropole d’un accélérateur de startup évoluant dans le domaine sportif.

La métropole, qui est largement pourvue de clubs sportifs, ne dispose pas encore d’accélérateur de start up évoluant dans le domaine sportif. Ce déficit sera corrigé à partir du mois de mars avec le lancement de « Le Pack » qui est l’accélérateur de startup consacré au monde sportif. Il est le fruit d’un partenariat entre le club de rugby de la ville de Lyon, le Lou, le Crédit Agricole Centre-Est et le groupe GL Events. Il sera installé au stade de Gerland.

Du nouveau dans l’écosystème sportif de Lyon

Il faut dire que cet accélérateur est venu à point nommé, et son lancement permet de satisfaire un besoin. Le sport, qui est un loisir pour la majorité des Français, est également un business qui génère des milliards d’euros par an. Il représente 2 % du PIB et fait vivre 275 000 salariés. C’est un secteur en perpétuelle croissance qui constitue une niche non négligeable.

Grâce à ce nouveau partenariat, le Lou et GL Events mettent à disposition de « Le Pack », des locaux à l’intérieur des jardins du parc du stade Tony Garnier. Selon le Directeur du Lou, l’idée de l’accélérateur est venue du partenariat créé auparavant avec d’autres startups au moment des travaux de réaménagement dudit stade.

Le Crédit Agricole Centre-Est sera chargé de la gestion quotidienne de l’accélérateur. Pour le démarrage de ses activités, il est prévu qu’il accueille une douzaine de startups évoluant dans le sport business. Le choix de cette banque verte est motivé par la solide expérience de cette dernière dans le domaine des incubateurs et accélérateurs. Elle a déjà à son actif plus d’une trentaine de startups organisées en réseau et réparties sur tout le territoire.

Avec cet accélérateur, les entreprises pourront bénéficier d’un gestionnaire de startup qui sera à leur côté durant tout leur parcours qui durera deux ans.  

Un appel d’offres a déjà été lancé pour permettre aux startups de se manifester. Il sera clôturé le 5 mars, et un jury se réunira par la suite pour décider des startups bénéficiaires. Plusieurs champs d’action seront retenus. Il s’agit, notamment, de la nutrition et de la santé, l’eSport, les smart arénas ainsi que tout ce qui a un rapport avec l’analyse des données.

Les startups retenues pourront bénéficier d’un poste de travail à coût réduit, d’un accompagnement et de trois réseaux différents.

About the author

Passionné d'histoire, la ville de Lyon me fascine à la fois pour son patrimoine exceptionnel mais aussi par son atmosphère si unique qui règne dans ses différents quartiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *