fredo-velo-partage-lyon

Digitalisation du vélopartage par la start-up Fredo

Le vélopartage est un service qui met des vélos électriques ou traditionnels à la disposition des populations. Dans une société très engagée sur le plan écologique, ce service est de plus en plus promu. Pour le démocratiser et le rendre accessible à tous, la start-up lyonnaise Fredo a conçu une application mobile et un cadenas connecté. Sur les pas de la digitalisation, zoom sur une solution de vélopartage plus légère.

En marche vers une mobilité douce et partagée

Depuis plusieurs années, les services de location libre de vélo ne cessent de se multiplier en France. Si la plupart des métropoles semblent en posséder, il n’en est pas de même pour les petites villes. Afin de démocratiser l’accès à ce service, la start-up lyonnaise Fredo a développé une solution qui met la mobilité douce et partagée à la portée des régions périurbaines. Partant sur une démarche écocitoyenne, la start-up a déployé une flotte de vélos partagés qui se différencie des autres. 

Testée à petite échelle par le personnel de l’entreprise Groupama Auvergne-Rhône-Alpes, cette dernière repose sur une application mobile, une plateforme de gestion et un cadenas connecté. En pratique, cette mobilité douce consiste à géolocaliser un vélo proche et à déverrouiller son cadenas en scannant un code QR avec l’application. Après utilisation, il suffit de déposer le vélo dans un espace de restitution. Tout au long du processus, le gestionnaire a la possibilité de suivre les mouvements de sa flotte. Pour optimiser son service, il peut réclamer la montée de certaines informations.

Une extension future

Fredo est une start-up née au cœur de la cellule d’innovation de la société Groupama Auvergne-Rhône-Alpes. Porté par Thomas Randolph et Théo Roussely, le projet a pris son envol. C’est ainsi qu’en février 2021, il s’est détaché de la cellule d’innovation pour devenir une start-up à part entière. Depuis son installation, Fredo compte près de 1 000 utilisateurs. Avec 200 cadenas installés, la start-up a enregistré près de 10 000 trajets

En 2022, elle envisage d’atteindre les 10 000 utilisateurs et les 600 cadenas. Dans cette optique, Fredo cible les régions qui comprennent 10 000 à 50 000 habitants au moins. À ce jour, il est heureux de compter parmi ses clients la ville de Libourne et l’agglomération de Vienne-Condrieu. En vue d’une éventuelle structuration et d’une amélioration de l’outil technologique, la start-up prévoit de lancer une levée de fond vers la fin de l’année 2022.

A propos de l'auteur

Passionné d'histoire, la ville de Lyon me fascine à la fois pour son patrimoine exceptionnel mais aussi par son atmosphère si unique qui règne dans ses différents quartiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.