vieux lyon

Découvrir le Vieux-Lyon : au cœur de l’histoire

Le Vieux-Lyon constitue un emblème de Lyon. Ce quartier cache de multiples trésors qui retracent l’histoire de Lyon à l’époque médiévale. Ses églises, ses traboules, ses musées, ses restaurants traditionnels lui ont offert toute son importance ainsi qu’une très belle identité. 

Le vieux Lyon et ses quartiers

Le Vieux Lyon est l’attrait phare de Lyon. Ses ruelles étroites rappellent la vie d’antan. Ce quartier médiéval est organisé en trois quartiers, qui ont chacun leur particularité. Saint-Jean, au centre, est le poumon du Vieux Lyon. Il abrite la fameuse cathédrale Saint-Jean. Le lieu est rempli de vie, grâce aux multiples animations qui rythment le quotidien sur place. Plusieurs restaurants y ont élu domicile à savoir les fameux bouchons, pour y déguster la cuisine traditionnelle de la ville. 

Le quartier Saint-Georges, au sud, plonge directement les visiteurs dans l’histoire de la soie. Cette partie affiche une grande tranquillité. Plusieurs places invitent à la promenade comme celle de la Trinité.   Du côté de Saint-Paul, au nord, le côté artistique prend plus d’ampleur. Les visiteurs sont conviés à passer un moment convivial dans ses cafés théâtres comme au théâtre de Guignol. Toutefois, l’histoire est marquée dans ce quartier par la présence de l’église Saint-Paul ou encore de la galerie Philibert de l’Orme. 

Les lieux d’intérêts dans le vieux Lyon

Le Vieux Lyon est certainement un passage incontournable lorsqu’il est question de visiter Lyon. Le parcours passe par plusieurs lieux marquants comme : 

  • La cathédrale Saint-Jean : elle est célèbre pour son horloge astronomique, qui est une des plus anciennes en Europe. Celle-ci date au moins de 1383. La cathédrale est un ensemble de 3 édifices religieux, où leurs traces restent encore visibles. Cet édifice affiche une architecture exceptionnelle, avec ces immenses vitraux qui laissent paraître un beau coucher de soleil le soir. 
  • Les édifices des musées de Gadagne : il s’agit du rendez-vous idéal pour découvrir les architectures de la Renaissance. Cet ensemble est composé en outre de l’hôtel Gadagne, du musée de l’histoire de Lyon et du musée des arts de la marionnette. 
  • Les traboules : le Vieux Lyon abrite plusieurs traboules, ces passages qui servaient autrefois à passer d’un immeuble à un autre. Ils se trouvent un peu partout : à la place Saint-Jean,  à la rue de la Juiverie, à la rue de la Juiverie, à la rue du Bœuf, à l’hôtel Gadagne et plus encore. 

Ce ne sont que quelques exemples parmi tant d’autres, car le Vieux-Lyon possède une richesse inestimable : le musée miniature du cinéma, la Maison des avocats, le Temple du Change…

Des idées de visite du Vieux-Lyon

Pour ceux qui viennent pour la première fois découvrir le Vieux-Lyon, il existe des propositions intéressantes pour apprécier les plus beaux endroits sur place. Bien qu’il soit tout à fait possible de parcourir ce quartier médiéval de Lyon seul, un guide conférencier fera visiter ses trésors insoupçonnés.  La visite dure généralement 2 heures et en plus du parcours, le guide se fera le plaisir de raconter des anecdotes, parlera des personnalités les plus connues et détaillera l’histoire du Vieux-Lyon. Une telle visite est aussi l’occasion de passer par des traboules dont l’existence est très peu connue. Pour les visiteurs qui disposent de peu de temps devant eux, les guides sur place proposent des versions plus courtes. Cependant, pour les solitaires, ils pourront s’aider des indications. 

About the author

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *